Search

Un poil' enceinte et des poussiereuh

Month

November 2014

Qui es-tu?

IMG_6549

Au moindre cri de tes quatre mois, alors que tu ouvres la bouche désespérément, je pends mon sein entre tes petites lèvres pour découvrir à nouveau la façon qu’ont tes yeux de dévorer mon coeur. Pour la première fois, ses battements heureux habitent ma poitrine. Tu es née et avec toi, ses fenêtres, ses portes, ses trous. Tout éclate depuis ta naissance.
On te regarde pendue à mon sein. Je suis fatiguée et qui ne le serait pas? C’est fatigant d’être mere, une fatigue bonne comme l’est la fatigue de la vie. Essentielle pour comprendre, pour creuser le Coeur et le remplir mieux. Qui serais-je si je n’avais pas souffert?

Je ne serais pas ta mere.

Pour me rassurer, on me demande pourquoi je ne t’ai pas encore sevrée. Je croyais pourtant mon enfant, que c’était de toi qui me venait la connaissance de toi.
Qui es-tu? Qui est cet enfant qui vient au monde et qui ne parle pas?

Qui es-tu?

Pour manger, tu as désespérément besoin de moi. Pour dormir, pour jouer. Sans moi, tu es perdue, tu cherches des yeux ta mere, tu la cherches et si tu ne la voies pas, tu es perdue. Nous cherchons tous, mon amour. Nous cherchons tous et souvent nous sommes perdus, comme toi. Pour longtemps, nous sommes perdus. Et c’est pour cela que toute notre vie, nous la passons à chercher notre Mère. Notre Père.

Qui es-tu? Parfois je me sens impuissante devant ton impuissance. Minuscule devant tes pleurs.

Pourquoi sont-ils pressés de te t’enlever ce petit plaisir qu’est le tien de sucer mon bout de ma peau pour te sentir en sécurité? Pour sentir que toi et moi, on ne fait qu’unDevenir un, tout seul, c’est difficile. Et puis, ce n’est pas pressé du tout de devenir un tout seul. Ça vient tot ou tard. Combien de fois auras-tu cet âge et combien de fois aurons-nous cela ensemble, toi et moi, toi contre moi, et mon Coeur contre le tien, inlassablement enlaces?
Leurs yeux sont fermes sous leurs yeux ouverts. Ils pensent te connaitre déjà, toi mystérieux univers. Toi, question éternelle. Toi, petit a la recherche. Toi qui n’est pas encore toi, qui est deux.

Ca y est, moi je te vois.

Je t’entends sous mes yeux.

Advertisements

Em Tulsi

IMG_0086

You can now follow the adventures of Tulsi (small sketches) and I on this website :

https://emtulsi.wordpress.com

Practice & Heal

IMG_0066

I woke up this morning with huge pain in the upper back. So I went to my yoga mat after i drank a glass of water and had one hour of yoga.

Music : jazz.

When you listen to your body, you can heal it. I listened. Everything in my body was aching. Every part of it was talking to me. My upper back, my lower back, my arms, my neck, my legs.

So I listened. It’s not easy to listen. It’s way easier to complain.

Massage me here, massage me there.

But…

Is the solution outside ourselves?

What if we could do something about our pain?

I decided to massage myself.

And far more than I thought it would be…

it feels good.

A Child Is Born

IMG_5372

Le jour de ta naissance, je suis morte puis je suis revenue de chez les morts. Mais ce n’est pas de la douleur que je parle. Je dis le Bonheur d’être née depuis toi. Un matin, que je te donnais le bain, vois-tu, et encore emprisonnée dans le corps de ma tête, j’ai tenu contre moi ton petit corps chaud, pour ne pas dire minuscule, et j’ai senti entre mes doigts la peau de tes fesses s’abandonner à mes mains et se blottir contre mes seins. Et je suis redevenue le temps de l’évaporation de l’eau sur le mur, une petite fille, comme toi. Tu me regardais comme on regarde peut-être Les Anges, je ne sais pas, avec le sourire dans tes deux sourcils, et toute la vie dans le fond des yeux, et en sortant du bain, car tu pleurais d’avoir froid, je t’ai serrée pour que tu aies chaud et j’ai couru toute nue vers la chambre, sans penser aux fenêtres ouvertes ou à l’eau que je trainais derrière mes pieds. Je courrais pour toi ma fille et dans cette course j’ai oublié pour quelques secondes la prison de mon corps car je me donnais entièrement, sans peur et sans retenue.

Blog at WordPress.com.

Up ↑