IMG_0357

Dans la nuit, je me réveille pour vérifier ton souffle de bébé sous mes doigts et le rythme musical de ta respiration dans le noir.
Tu es la naissance de l’amour en moi.
Nous possédons la nuit, et nous nous possédons l’une l’autre dans notre calme huit clos, pour se regarder infiniment.
Je ne savais pas que l’amour venait de moi. Qu’il me fallait l’extraire en plongeant les yeux dans mon Coeur.
Tu pleures, et avec tes larmes, tu obliges mon Coeur a se visiter lui-meme.